Les Sarkos parodie de les bobos de Renaud

Sardou Johnny Barbelivien Bernard Tapie...



Les Sarkos parodie de les bobos de Renaud


Accueil   je ne suis pas Renaud vous le savez Contact   je ne suis pas Renaud vous le savez Ils le chantent    je ne suis pas Renaud vous le savez Commentaires   je ne suis pas Renaud vous le savez Les textes 
Les Sarkos



On les appelle mondains mondaines
Ou clan Sarkos dans les webzines
On sait qu’ils vivent loin des HLM
Qu’ils connaissent tout des bonnes combines
Z’ont sûrement des échasses
Tellement ils nous regardent de haut
Les disent toutes neuves, leurs vieilles godasses
Regardez-les tout nouveau tout beau
Et leurs artistes caviars pas d’en bas
Le come-back c’est leur seul crédo
Ça piaffe dès qu’ça voit du média
Sans les retouches gare aux photos !



Les Sarkos, Les Sarkos,
Les Sarkos, Les Sarkos,



Sardou j’peux pas le blamer
Son coeur n’a jamais battu à gauche
Johnny c’est un obstiné
S’r’ait prêt à partir au Cambodge
Si y’a pas d’impôts à payer
Barbelivien ça fait bien cinquante ans
Qu’il veut rev’nir à la télé
I peut faire chanteur, pour mal entendant

Se retrouvent dans un grand restaurant
Parlent d’implants et de faux biscotos
Ils pédalent qu’en appartements
Comme les bobos font du vélo


Les Sarkos, Les Sarkos,
Les Sarkos, Les Sarkos,




Bernard Tapie s’est mis dans l’rang
Ma femme me dit qu’elle comprend pas
Prie pour l’retour de Mitterrand
S’il gagne ses procès tu comprendras
Ils rient avec Christian Clavier
Ou quand Artur marche sur les mains
Font des mimiques sur TF1
Ont même leurs minorités
J’comprendrai jamais Enrico
Faudel qu’est-ce qu’il doit s’emmerder
D’écouter le Doc Gyneco



Les Sarkos, Les Sarkos,
Les Sarkos, Les Sarkos,




Z’ont même un type philosophie
André Glu je retiens jamais
J’l’imagine avec Sarkozy
Comme de la Suze dans le café
Pensent tous travailler à leur gloire
Sans savoir qu’la gloire s’en fout
Des combines et des Bigards
Z’auraient fait pareil avec Bayrou
ç’aurait pu être pire pardi
Delanoé Gilbert Bécaud
Auraient sablé le Pastis
Avec Ruquier et Denisot



Les Sarkos, Les Sarkos,
Les Sarkos, Les Sarkos,




Tous ils applaudissent Mireille
La ressuscitée du troupeau
Sa Marseillaise elle fut nickel
Les veaux parfois frétillent du museau
La gauche peut pas tell’ment critiquer
Z’avaient Dalida et Ribeiro
Maint’nant z’ont les bobos friqués
Moi j’crois tout simplement qu’il faut
Savoir garder plume très très fine
Savoir rester du côté show
J’suis pas à l’abris, j’m’imagine
Comme pantin d’Bayrou ou d’Ségo